Regard en arrière '70

Juin1976HB9AMI Serge, organise le transport héliporté depuis le chalet de la Dôle jusqu'à Poële Chaud à 1628m. Les filets de transport suspendus à l'hélicoptère contiennent la panoplie complète du parfait bricoleur du dimanche. Perforatrice, sable, ciment, groupe électrogène, tableau électrique, batteries et même une éolienne. Nous ouvrons le chantier. Tous les OMs du Jura 39 et du groupe Genève son à l'oeuvre. Le Chantier s'étend sur plusieurs semaines.

L'assemblage et la mise en service de la machine est suivie conformément au manuel de service. Arrive le jour de la première grande Messe. Nous tournons l'hélice face au vent et un silence religieux s'abat sur le chantier afin de mieux percevoir le souffle des premiers de brasse de notre Gluttolienne.

Ce premier hiver franchis, nous devons reconnaître que:
  1. Ca ne marche pas tout seul.
  2. Les conditions météo dépassent notre imagination.
  3. La puissance électrique de la machine est surdimensionée par rapport à la capacité de l'accumulateur 250 Ah, ce qui a pour effet, que...
  4. Le dispositif d'arrêt et de remise en marche de la machine fonctionne trop souvent, d'ou l'usure prématurée de la mécanique d'asservissement du gouvernail.
  5. La chaîne à vélo dans le coffret d'asservissement ainsi que le câble de traction déraillent plusieurs fois, le moteur de la commande refuse de tourner, la machine s'emballe.
  6. Le moyeu du pas variable de l'hélice ne semble pas fonctionner comme nous l'imaginions, car les corrections d'angle d'incidence s'effectuent par le tout ou rien, par l'éjection brutale des masselottes a centrifuge, avec effet d'un coup de marteau. C'est pour le moins pas très rassurant.

Hiver 1978Janvier 1978

Suite à une nouvelle avarie sur l'asservissement, HB9CGO Roland, confectionne une tige filetée en inox, avec une douille filetée en bronze, servant à tracter le câble en acier actionnant à son tour le gouvernail. Ce premier travail professionnel sera suivis par de nombreuses autres interventions de sa part, s'étendant sur presque vingt années, visant à fiabiliser sans cesse l'ensemble de la machine.

Mars 1978

F1EDA Daniel, plonge dans les copeaux en anticorral pour en extraire un pas variable qui tienne la route. Il intègre des amortisseurs hydrauliques réglables dans son mécanisme. Cette innovation a une importance capitale, car elle permet de ralentir la vitesse de variation d'angle sur les pâles d'hélice.

Juin1979Mai 1979

AHK. Afin d'assainir quelque peu l'installation électrique, qui comporte qu'un seul départ d'alimentation depuis la batterie, j'entreprends la construction d'un tableau de distribution principal, comportant huit sorties permanentes et quatorze sorties accessoires, toutes protégées. Ainsi les lignes d'alimentation sont découplées, réduisant l'effet des chutes de tension d'une charge à l'autre. Un convertisseur 12Vdc/220Vac est intégré, détail pratique pour le fer à souder et accessoires.

La Glutte - JVLZ Copyright © 2017. Tous droits réservés. contact du site